DEVELOPPEMENT DURABLE

L’éducation de tous à la protection environnementale

Missions et objectifs : Notre but est de sensibiliser et d’éduquer la population aux richesses et à la biodiversité environnementales de Madagascar et de notre région. Notre mission est ainsi  d’associer l’éducation à la protection et la conservation de la biodiversité.

APM (Association de la Protection de Macolline) gère la plus grande collection d’arbres et de plantes autochtones et exotiques de la Région SAVA, à Antalaha. Elle s’est engagée dans une initiative visant à promouvoir des projets écologiques. A l’origine, Macolline a été créée pour la réinsertion professionnelle des anciens malades de la lèpre, en collaboration avec CALA (Comité d’aides aux malades de la lèpre d’Antalaha). Cette initiative a abouti à la mise en place d’une forêt devenue « école », véritable lieu d’apprentissage à la protection de l’environnement. Macolline participe depuis plus de 10 ans à la reforestation par l’éducation.

Macolline lutte contre la disparition des espèces précieuses tout en créant des emplois et des sources de revenus pour protéger la forêt. Macolline produit également du matériel végétal (banque de semences, jeunes plants) pour le reboisement. Sur un site à proximité ont aussi été plantées des milliers d’arbres qui sont utilisés à des fins d’exploitation de bois d’énergie. A terme, l’utilisation du bois par la population devrait être plus efficace et plus écologique (avec la mise en place du «charbon vert» par exemple).

Les bois précieux mettent plusieurs décennies voire plusieurs siècles pour atteindre leur taille maximum. C’est le cas du bois de rose, de l’ébène etc… Le pillage menace fortement ces espèces. Malgré l’interdiction d’abattre/exporter ces bois précieux, l’exploitation illicite constitue depuis plusieurs années un des problèmes écologiques majeurs de la région.

Perspectives à court terme : Le programme de l’APM vise à renforcer les capacités de conseil et de suivi des étudiants/élèves de tous âges dans la région d’Antalaha avec des ateliers et des programmes de formation liés à la conservation et au reboisement. Macolline et ses éducateurs souhaitent accroître la capacité locale des individus et des communautés à gérer leurs ressources naturelles.
Les efforts se concentrent sur l’éducation environnementale/botanique afin de pouvoir devenir un centre de ressources où élèves et étudiants pourront enrichir leurs connaissances et intégrer un comportement plus respectueux de l’environnement.

FullSizeRender (2)
Ertice Yarozafy et Rado Nandrasana: Guides eco-pedagogiques de Macolline
Pépinière des espèces de la flore de Masoala.

Aujourd’hui, l’association souhaite élargir ses missions de protection du biotope naturel à travers un cycle d’activités interdépendantes :

  • sensibiliser et renforcer les compétences locales des communautés dans la sylviculture.
  • créer des journées de sensibilisation pour les jeunes élèves et étudiants concernant leur environnement naturel, les richesses et la biodiversité de la région à travers des visites du site Macolline pour placer les jeunes dans le contexte. Des travaux pratiques en pépinière et/ou de reboisement accompagnent ces visites. Des livres éducatifs sont remis aux jeunes visiteurs à la fin des visites.
  • introduire l’éducation environnementale dans les écoles et y assurer un suivi et un accompagnement de proximité, en contribuant à l’intégration de l’éducation environnementale :
    • dans les programmes scolaires des écoles primaires
    • dans les groupes de jeunes et classes vertes (exemple : club Vintsy, scouts…)
    • dans les collèges, lycées et universités.

La réalisation de ces activités passe par la formation préalable des enseignants par les instructeurs de Macolline (Kit Mad’Ere, fiches pédagogiques…) et par des séances de sensibilisation et de projection de films environnementaux périodiques dans les écoles.

Les instructeurs de Macolline ont bénéficié des formations sur l’utilisation et le suivi du Kit MAD’ERE dispensées par la GIZ en 1er trimestre 2015, sur l’éducation environnementale par MNP (Madagascar National Park) et des cours de guidage par le GIDA (Guides Indépendants Diplômés d’Antalaha). Ces instructeurs jouent un rôle important et sont très engagés dans l’enseignement éco-pédagogique de Macolline destiné aux jeunes et aux étudiants malgaches.

Plus d’informations sur Macolline sur le site de JHA FUND

Devenez partenaire de Macolline ! Détails disponibles en cliquant ici.

macolline logo original

 

Une réflexion sur “DEVELOPPEMENT DURABLE

  1. C’est tres bien Joey ! C’est exactement çe que je souhaite voir réalisé : que , dans le programme de l’enseignement publique soit inséré un programme d’éducation â la protection environnementale théorique suivi d’une visite â Macolline afin de conscientiser les élèves tout comme les adultes depuis les ses ses jusuq’à la sylviculture !!!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s